Quelle est la meilleure méthode pour apprendre l’anglais ?

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

Qui n’a jamais rêvé de posséder la meilleure méthode pour apprendre l’anglais ? Est-elle universelle ou personnelle ? Zoom sur cette méthode dite miracle.

La meilleure méthode pour apprendre l’anglais

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

Avant même de commencer à développer, je tiens à briser un mythe. La meilleure méthode quelle qu’elle soit n’existe pas. C’est pourtant un argument marketing qui est utilisé régulièrement. S’il existait une meilleure méthode pour apprendre l’anglais, tout le monde l’utiliserait. Elle serait tellement connue que tout le monde parlerait couramment anglais à l’heure actuelle. Malheureusement cette méthode miracle n’existe pas car en tant qu’être humain nous sommes différents. Un tel ne va pas avoir les mêmes centres d’intérêt que son voisin même s’il existe des similitudes en matière d’apprentissage. Mais alors comment déterminer quelle est la meilleure méthode pour soi-même ? Il ne faut pas faire en fonction des autres mais de sa propre personnalité et de ses propres objectifs. Je vais tenter de vous aider à déterminer quelle sera la meilleure méthode qui répondra à vos besoins et à vos envies.

La meilleure méthode pour l’enfant et l’adulte

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

Il est important de noter que la manière d’apprendre d’un adulte et d’un enfant sont complètements différentes. On entend souvent dire qu’un enfant apprend mieux qu’un adulte. Cet apprentissage consiste à être totalement immergé et à apprendre sa langue sans même se rendre compte des règles. En effet, un enfant n’a pas vraiment conscience d’apprendre sa langue natale. Il l’apprend inconsciemment aux côtés de sa famille, ses amis et ensuite à l’école où l’apprentissage sera beaucoup plus détaillé. À l’inverse, un adulte a conscience qu’il apprend une nouvelle langue. Il a un objectif concret en apprenant cette langue. Le but n’est pas seulement d’apprendre une langue mais d’atteindre un objectif bien précis. L’enfant quant à lui n’a pas le choix. Il est contraint d’apprendre cette langue pour évoluer dans l’environnement qui l’entoure. Pour cela il est contreproductif voire inutile de se comparer à un enfant natif lorsque vous apprenez l’anglais.

Comme je l’ai déjà évoqué dans un précédent article, tenter de parler dès le début est quelque chose de très important. Même si vous ne connaissez pas encore suffisamment de vocabulaire ou suffisamment d’expressions, vous devez dès le début vous imprégner de la langue, que ce soit à travers un livre ou via des vidéos. Pour cela, vous pouvez tout simplement parler à voix haute lorsque vous lisez un livre ou encore répéter les dialogues d’un film ou d’une série télévisée. Je vous recommande de lire l’article Comment surmonter cette honte de parler anglais. Lorsqu’un enfant apprend sa langue, il est constamment exposé à celle-ci. Vous, en tant qu’adulte, devez aussi trouver le moyen de vous exposer régulièrement et efficacement. Pour cela, vous devez être suffisamment rigoureux et diviser votre journée si possible en deux phases.

L’apprentissage délibéré en deux phases

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

L’apprentissage délibéré consiste à choisir une méthode faite pour vous. Peu importe la méthode, testez-en une et voyez si elle vous convient au bout d’une semaine ou deux. En consacrant seulement une trentaine de minutes à cet apprentissage délibéré et quotidien, vous progresserez véritablement en anglais. Ensuite, à n’importe quel autre moment de la journée, vous avez à votre disposition de nombreux outils technologiques tels que votre Smartphone ou ordinateur grâce auxquels vous pouvez communiquer avec des natifs, écouter des podcasts en anglais, visionner des films, etc. Le plus important est de trouver du contenu qui vous parle et vous motive pour progresser. Si vous êtes passionné de développement personnel, écoutez des podcasts ou lisez des livres sur ce thème. Si les programmes radio de la BBC ne vous intéressent pas, ne perdez pas votre temps à les écouter. N’oubliez pas, la meilleure méthode est celle qui vous maintiendra motivé.

La meilleure méthode dans le temps

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

Beaucoup de personnes estiment ne pas avoir suffisamment de temps mais trouvent pourtant le temps de s’adonner à une activité qui leur plaît. Lorsque vous vous investissez dans une langue, la meilleure méthode pour apprendre l’anglais est avant tout de trouver le temps nécessaire pour vous y consacrer. Lorsque vous faites la vaisselle, lorsque vous faites le ménage ou tout simplement lorsque vous conduisez ou allez au travail, vous pouvez mettre votre casque ou vos écouteurs pour écouter du contenu audio qui vous intéresse. Le manque de temps est avant tout un manque de priorités. Un adulte qui souhaite se mettre sérieusement à l’anglais doit en faire une priorité.

La meilleure méthode pour apprendre l’anglais ne vous apportera rien si vous ne la suivez pas. La régularité, c’est-à-dire s’instruire un peu tous les jours est le secret de toute réussite. La meilleure méthode dans le temps est donc de consacrer quotidiennement une partie de votre temps à l’anglais. Une demi-heure d’apprentissage actif (en suivant une méthode) et une demi-heure d’apprentissage passif (films, livres, podcasts…) vous conduiront sans aucun doute à votre objectif. Les bases de l’anglais peuvent s’acquérir rapidement à condition de vous fixer une plage horaire tous les jours. Ouvrez un document Word, créez votre planning, respectez-le et vous aurez votre meilleure méthode pour apprendre l’anglais.

Votre propre méthode

meilleure méthode pour apprendre l'anglais

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de meilleure méthode que votre propre méthode d’apprentissage. Néanmoins, vous avez pu voir qu’il y a des mécanismes nécessaires à mettre en place pour adapter votre méthode à votre mode de vie. La tendance actuelle prend souvent l’exemple des enfants pour nous inciter à apprendre de la même manière qu’eux. Le problème est qu’un adulte ne pourra pas apprendre comme un enfant, à moins d’aller s’immerger complètement dans un pays. Un enfant en bas âge n’a quant à lui pas conscience d’apprendre sa langue natale. Il le fait sans s’en rendre compte et n’a donc aucune barrière psychologique pour parler contrairement à l’adulte. D’où l’importance de prendre du recul par rapport à ces deux types d’apprentissages qui ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients. Si vous êtes adolescent ou adulte, concentrez-vous sur une méthode qui fonctionne réellement pour vous.

Soyez curieux mais ne cherchez plus la méthode miracle, je ne l’ai moi-même jamais trouvée.