Comment surmonter cette honte de parler anglais ?

honte de parler anglais

À travers mon expérience en tant que professeur d’anglais, j’ai pu constater auprès de mes élèves que la plupart avaient honte de parler anglais en classe. Ce problème semble être récurrent chez la plupart des Français. Dans cet article, je vais vous donner trois astuces qui vous permettront peu à peu de le surmonter.

1. Lire à voix haute des texte en anglais

honte de parler anglais

Lorsque nous lisons un livre, nous avons souvent tendance à le lire dans notre tête. En procédant ainsi, nous assimilons le nouveau vocabulaire dans un contexte précis et le retenons donc beaucoup plus aisément. Néanmoins, en lisant à voix haute, nous habituons non seulement nos oreilles à notre voix dans une autre langue mais nous créons aussi un mécanisme automatique. En effet, la lecture à haute voix favorise la prononciation en anglais. Elle permet de beaucoup mieux retenir le vocabulaire mais surtout de dépasser nos peurs et de développer notre confiance lorsque nous parlons. Je vous recommande donc de lire à voix haute le plus régulièrement possible afin de parler anglais dès le début.

2. Se parler à soi-même

honte de parler anglais

Dans la continuité du premier conseil, se parler à soi-même est une manière de s’habituer à parler anglais quotidiennement et ne plus avoir peur de s’entendre. Je sais ce que vous allez dire. « Mais je vais avoir l’air ridicule ! ». Rien ne vous oblige à vous parler à vous-même devant des gens. C’est d’ailleurs tout l’avantage. Vous pouvez vous parler à vous-même en anglais chez vous tranquillement sans que personne ne vous entende. Vous pouvez par exemple commencer par vous exercer sous la douche comme le font les chanteurs introvertis. La plupart des polyglottes procèdent de la sorte car ils ne sont pas toujours en présence d’un natif avec qui parler. Ainsi, vous ne passerez pas pour un fou auprès de votre entourage. Vous acquerrez plus de confiance pour pouvoir entamer sereinement le troisième point que je vais évoquer tout de suite.

3. Se lancer avec un partenaire de langue

honte de parler anglais
La troisième astuce que je vous conseille d’appliquer le plus rapidement possible est d’avoir un partenaire de langue. Il ne s’agit pas nécessairement d’avoir un partenaire anglophone mais un ami proche avec qui vous n’avez pas honte de parler anglais. En travaillant à deux plutôt que tout seul dans votre coin, vous vous tirerez mutuellement vers le haut et progresserez ensemble. Ce n’est pas grave si votre ami a un meilleur niveau que vous ou l’inverse. Le but étant de parler le plus régulièrement possible pour ôter une bonne fois pour toute cette honte qui vous habite. Évidemment, la prochaine étape sera de trouver un partenaire de langue anglophone pour que vous puissiez vraiment pratiquer et tenter d’acquérir un accent proche de celui d’un natif.

Je vous renvoie à l’article Stimuler son apprentissage de l’anglais dans lequel je partage de nombreux conseils pour aller encore plus loin. J’y explique comment minimiser son accent et entrer facilement en contact avec des natifs anglophones.

Grâce à ces astuces, vous parviendrez peu à peu à ne plus avoir honte de parler anglais devant des gens. Vous constaterez rapidement les progrès que vous pourrez faire en les appliquant. N’oubliez jamais que le simple fait d’oser vous lancer vous rapprochera énormément de votre objectif. Beaucoup trop de personnes ont du mal à faire le pas. Malgré un excellent niveau à l’écrit, elles demeurent incapables de communiquer simplement. Il ne dépend que de vous de surmonter cet obstacle. Acceptez de commettre des erreurs car ceux qui parlent aujourd’hui couramment anglais sont aussi passés par là. N’attendez plus que la situation se débloque comme par magie.

Lancez-vous, agissez et vous n’aurez plus jamais honte de parler anglais !